LA PÉRICHOLE
DE JACQUES OFFENBACH

Pour fêter le bicentenaire de la naissance de Jacques Offenbach (20/06/1819) et à l’occasion de la sortie du livre-disque de la collection « Opéra français », Bru Zane Classical Radio diffuse jeudi 20 juin à 21h La Périchole. Il s’agit du premier enregistrement mondial sur instruments historiques de cet opéra-bouffe (version en 3 actes).

Livret de Henri Meilhac et Ludovic Halévy d’après la pièce de Mérimée Le Carrosse du Saint-Sacrement.
Création : le 6 octobre 1868 au Théâtre des Variétés, Paris (première version en 2 actes).
Deuxième version, en 3 actes et 4 tableaux : le 25 avril 1874.
© Éditions Bote & Bock. Édition critique de Jean-Christophe Keck

LES MUSICIENS DU LOUVRE
CHŒUR DE L’OPÉRA NATIONAL DE BORDEAUX
Marc Minkowski, direction
avec Aude Extrémo, Stanislas de Barbeyrac, Alexandre Duhamel, Éric Huchet, Marc Mauillon, Enguerrand de Hys, François Pardailhé, Olivia Doray, Julie Pasturaud, Mélodie Ruvio, Adriana Bignagni Lesca, Jean Sclavis

La Périchole d’Offenbach (1868) n’en finira jamais de séduire les mélomanes de tous horizons. Marc Minkowski – depuis longtemps ambassadeur du compositeur – a souhaité lui rendre hommage avec ce premier enregistrement mondial sur instruments historiques, en compagnie de la jeune école de chant française, dont l’enjôleuse Aude Extrémo, le fringuant Stanislas de Barbeyrac et le désopilant Alexandre Duhamel. Mêlant les rythmes à la mode aux folklores les plus inattendus, la partition est un déluge de morceaux à succès. Comment ne pas se laisser convaincre par l’insolence de la « séguedille », la frénésie des « couplets-boléro » ou le rythme endiablé du trio de la prison ? Jamais, peut-être, Offenbach n’a poussé si loin la caricature du pouvoir politique… et résolu dans l’ivresse l’imbroglio de relations sentimentales inextricables. L’air de la « griserie » est d’ailleurs l’un des plus connus de son auteur.

 

Plus d’infos