Miroir(s)
Elsa Dreisig

À l’occasion de la sortie récente du disque Miroir(s) (Erato), Bru Zane Classical Radio diffuse dimanche 4 novembre à 21h le récital d’Elsa Dreisig.

Elsa Dreisig soprano
ORCHESTRE NATIONAL MONTPELLIER OCCITANIE
Michael Schønwandt direction

Charles GOUNOD, Faust (1859)  « Les grands seigneurs… Ah ! Je ris de me voir si belle »
Jules MASSENET, Thaïs (1894)  « Ah ! Je suis seule… Dis-moi que je suis belle »
Giacomo PUCCINI, Manon Lescaut (1893)  « In quelle trine morbide »
Jules MASSENET, Manon (1884)  « Allons, il le faut !… Adieu notre petite table »
Daniel STEIBELT, Roméo et Juliette (1793) – « Je vais donc usurper les droits de la nature… Un pouvoir inconnu m’entraîne »
Charles GOUNOD, Roméo et Juliette (1867) – « Dieu ! Quel frisson court dans mes veines ?… Viens ! Ô liqueur mystérieuse !… Amour, ranime mon courage »
Gioachino ROSSINI, Le Barbier de Séville (1816)  « Un voce poco fa »
Wolfgang Amadeus MOZART, Les Noces de Figaro (1786)  « Porgi, amor »
Jules MASSENET, Hérodiade (1881)  « Celui dont la parole efface toutes peines… Il est doux, il est bon »
Richard STRAUSS, Salomé (1905)  « Ah ! Tu n’as pas voulu… »

Pour son premier récital avec orchestre, Elsa Dreisig a imaginé de présenter, se reflétant en miroir, cinq couples d’airs aux rapports ambigus. Ces mises en regard font s’entrechoquer volontairement styles musicaux, instants dramatiques, périodes historiques et vocalités contrastées : classicisme et romantisme se complètent, terreur et réjouissance se répondent et c’est l’âme féminine sous toutes ses facettes qu’il est ainsi donné à voir.

Les partitions des Roméo et Juliette de Gounod et Steibelt ont été éditées et fournies par la Palazzetto Bru Zane.

 

En savoir plus