LE ROI DE LAHORE
DE JULES MASSENET

Bru Zane Classical Radio diffuse dimanche 1er juillet à 21h Le Roi de Lahore (1877), opéra en cinq actes de Jules Massenet (1842-1912).

LONDON VOICES
NATIONAL PHILHARMONIC ORCHESTRA
Richard Bonynge direction

Alim Luis Lima
Sitâ Joan Sutherland
Scindia Sherril Milnes
Indra Nicolai Ghiaurov
Timour James Morris
Kaled Huguette Tourangeau

Après des études de piano couronnées par un premier prix au Conservatoire en 1859, Massenet obtient le prix de Rome en 1863. Ce succès entraîne la commande de La Grand’ Tante, opéra-comique bien accueilli lors de sa création (1867). La musique de scène des Érinnyes (Leconte de Lisle, 1873), les oratorios Marie-Magdeleine (1873) et Ève (1875) attirent l’attention sur le musicien qui, dorénavant, se consacrera essentiellement au théâtre lyrique. Soucieux de toujours se renouveler, Massenet traite des sujets d’une grande diversité. Se succèdent ainsi l’exotisme du Roi de Lahore (1877) et du Mage (1891), le fantastique d’Esclarmonde (1889), le naturalisme de La Navarraise (1894) et de Sapho (1897), le conte de fées Cendrillon (1899), le climat légendaire de Thaïs (1894) et Grisélidis (1901), le cadre médiéval et religieux du Jongleur de Notre-Dame (1902), la mythologie antique d’Ariane (1906) et de Bacchus (1909), l’héroïsme tragi-comique de Don Quichotte (1910). Le compositeur s’inspire aussi d’œuvres littéraires célèbres pour Le Cid (1885), Manon (1884) et Werther (1892). Il possède les dons indispensables à la scène lyrique : ceux de la caractérisation psychologique et du rythme théâtral. Somptueux mélodiste, il séduit aussi par la subtilité de son harmonie et le raffinement de son orchestration, élaborée en fonction de la situation dramatique. Auteur de pièces pour piano, d’œuvres sacrées et de mélodies, Massenet a de surcroît participé au renouveau de la musique symphonique en France, ce dont témoignent notamment les six suites orchestrales intitulées Scènes.